Pourquoi ai-je choisi de pratiquer l'Aïkido ?
 

Etant plus jeune, j'ai fait du judo pendant plusieurs années, ce qui m'a permis  de pratiquer un sport de combat non violent puisque sans coups. Ce sport, très bon pour l'équilibre, la motricité et la coordination s'avère cependant assez peu utile hors du tatami que ce soit pratiquement ou mentalement dans la relation aux autres.

Je voulais pourtant retrouver la discipline des arts martiaux qui véhiculent un code d'honneur, de bonne conduite et permettent de développer une confiance en soi. Je voulais également trouver une pratique qui me permette éventuellement de réagir face à une attaque. Par contre, je n'étais pas du tout attiré par les sports de combats violents.

Ayant vu plusieurs principes et images de l'Aïkido cherchant à éviter un combat de manière non violente et harmonieuse, sans oublier sa dimension "spirituelle" par l'utilisation du Ki, énergie universelle, je trouvais qu'il correspondait le mieux à ce que je cherchais.

Lors d'une réflexion sur ma vie, j'ai donc pris la ferme décision de m'y mettre (j'avoue que l'intention a été plusieurs fois repoussée pour des raisons de coûts, d'horaires ou de disponibilités assez peu fondées).

J'ai d'abord assité à différents cours qui même sans connaissance des différents enseignements qui existent, paraissent plus ou moins violents ; en effet, certains utilisent des techniques de manière assez brutale ou des clés parfois douloureuses.

J'ai choisi la forme la plus douce, la plus fluide et la moins violente.

Je conseille à tout le monde d'aller voir différents cours et d'essayer (la plupart des clubs propose de faire au moins un cours avant de s'inscrire) afin de choisir ce qui convient le mieux à ce qu'on cherche.
 
 
 
 
 

Précédent
Sommaire
 
Suite